Au Kurdistan irakien avec les réfugiés de la Plaine de Ninive

couverture1495621875_94859f8162f364d6b816ad0368cfd0e801f977e82

Sans opposition militaire, DAESH a pu s’engouffrer rapidement dans la plaine de Ninive et y faire régner la terreur. Les Irakiens ont dû fuir en catastrophe, abandonnant travail, maison et biens. Le Kurdistan irakien, province autonome protégée par sa propre armée, les a accueillis et leur offre la sécurité. De nombreuses organisations humanitaires les hébergent et leurs offrent des moyens de survivre. Leur exil ne devait durer que quelques mois ; il dépasse aujourd’hui deux ans et se prolonge. Les difficultés des réfugiés s’accumulent : recherche d’un travail, d’un logement, d’une école. A terme, lorsque leur terre sera libérée, que retrouveront-ils ? La coexistence des différentes communautés sera-t-elle a nouveaux possible ? Malgré sa défaite miliaire DAESH a-t-il gagné ?