Nos actions en Egypte

L’Égypte regroupe la plus importante population chrétienne du Proche-Orient !

 

 

Les chrétiens coptes (pour la plupart orthodoxe) sont les égyptiens de souche convertis au christianisme dès le Ier siècle par les missions évangéliques de Saint-Marc.

Depuis le VIIème siècle, les populations chrétiennes d'Egypte subissent des cycles de persécutions et puis de calme relatif. En 2011, dans le sillage de la "Révolution Égyptienne", les actes anti-chrétiens se sont multipliés :  attentats, emprisonnements, meurtres, vandalisme, pillages, discriminations etc... l’horreur progresse lentement mais sûrement.

Persécutions et pauvreté extrême sont aussi le lot quotidien des Égyptiens vivant dans les banlieues des grandes villes du pays, en Haute Egypte et dans le Sinaï où sévit désormais l'Organisation État islamique. 

 

C'est dans ce contexte que SOS Chrétiens d’Orient apporte une réponse d’urgence et développe des projets de soutien social et économique 

Marchant sur les traces de Sœur Emmanuelle en Égypte, la mission de SOS Chrétiens d'Orient s’installe au Caire, à Ezbet-El-Nakhl, bidonville des chiffonniers, à Alexandrie et prévoit d'ouvrir prochainement un centre d'action sociale en Haute-Égypte. 

 

 

Distributions de matériels, de vêtements, cours de Français, visites aux familles, aide aux orphelins, aux personnes en situation de handicap et aux plus démunis sont donc le lot des volontaires de SOS chrétiens d'Orient en Egypte, une terre à jamais marquée par le passage de la Sainte Famille et la ferveur des premiers chrétiens.

Cliquez sur les points de la carte pour voir la description de nos différentes missions menées en Egypte

En chiffres

8 Volontaires sur place

13 Projets en cours

9 Projets réalisés

4 lieux de missions

Les projets en cours

<

13/04/18

Un avenir en dehors des bidonvilles

Bienvenue dans le labyrinthe insalubre de ruelles en terre battue, déformées par le passage des charrettes d'immondices. Vous êtes au Caire, à Ezbet El Nakhl. Ici, les chiffonniers vivent parmi les ordures de générations en générations. Les enfants ne font pas exception et suivent leurs parents toute la journée dans les amas de déchets. Ils jouent sur ces tas d’ordures putréfiés, où grouillent les rats et les microbes.

14/02/18

Développement économique d'un bidonville

Ezbeth Al Nakhl est un bidonville au Caire. Dans ce lieu, les déchets et les immondices s’accumulent jusqu’au ciel. L’atmosphère est lourde et l’odeur nauséabonde. Parmi les ordures, vivent, mangent et dorment plus de 5.000 chiffonniers.

24/08/18

Offrez une rentrée scolaire à deux cent chiffonniers du Caire

Implantée au cœur du bidonville d’Ezbet el-Nakhl, un quartier excentré du Caire, la capitale tentaculaire de l’Égypte, l’école accueille environ 3.000 élèves et étudiants allant du jardin d’enfants (équivalent de notre maternelle) jusqu’à la fin du collège.

Cette école est une lueur d’espoir au sein du bidonville d’Ezbet, habité à 80% par des chrétiens coptes !

En effet, plus de un millions d’habitants dont plusieurs dizaines de milliers de chiffonniers chrétiens, les Zabbalines, vivent parmi les déchets en putréfaction, les usines de recyclage et les étables de cochons.

De nos jours, plus de 20.000 enfants de chiffonniers vont à l’école. Ils apprennent à lire et à écrire, à compter aussi… cela leur permettra de trouver un autre travail ou le cas échéant de bien reprendre l’activité de leurs parents en surmontant les nouvelles tâches administratives mises en place par les pouvoirs publics égyptiens.

« Victime de son succès », l’école Mahraba est d’ores et déjà surchargée : plus de quarante élèves par classe dans le meilleur des cas !

>