OFFREZ UNE RENTRéE SCOLAIRE à DEUX CENT CHIFFONNIERS DU CAIRE

Implantée au cœur du bidonville d’Ezbet el-Nakhl, un quartier excentré du Caire, la capitale tentaculaire de l’Égypte, l’école accueille environ 3.000 élèves et étudiants allant du jardin d’enfants (équivalent de notre maternelle) jusqu’à la fin du collège.

Cette école est une lueur d’espoir au sein du bidonville d’Ezbet, habité à 80% par des chrétiens coptes !

En effet, plus de un millions d’habitants dont plusieurs dizaines de milliers de chiffonniers chrétiens, les Zabbalines, vivent parmi les déchets en putréfaction, les usines de recyclage et les étables de cochons.

De nos jours, plus de 20.000 enfants de chiffonniers vont à l’école. Ils apprennent à lire et à écrire, à compter aussi… cela leur permettra de trouver un autre travail ou le cas échéant de bien reprendre l’activité de leurs parents en surmontant les nouvelles tâches administratives mises en place par les pouvoirs publics égyptiens.

« Victime de son succès », l’école Mahraba est d’ores et déjà surchargée : plus de quarante élèves par classe dans le meilleur des cas !

Jérôme, chef de mission en Égypte

Ces gens sont l’exemple parfait du courage, de la sincérité et de la joie. Ils n’ont presque rien mais nous donne beaucoup. Les volontaires s’attachent à eux dès les premiers échanges, dès les premiers sourires ! Les chiffonniers aiment la vie, ils veulent s’en sortir et font preuve d’une foi en l’avenir exceptionnelle. Votre générosité permettra à beaucoup d’entre eux de bénéficier de chances supplémentaires dans une vie faite de durs labeurs et souvent de discriminations.

SOS Chrétiens d’Orient a décidé d’œuvrer pour la jeunesse égyptienne.

Plus de cent familles de l’école n’ont aucun moyen pour acheter les fournitures scolaires de cette rentrée qui approche à grand pas !

A l’image de Salib, jeune père de deux garçons qui entre ses activités de chiffonnier et de recycleur, cumule plus de douze heures de travail par jour pour s’en sortir et inscrire ses enfants à l’école…

C’est aussi le cas de Georges, tatouage de la Vierge Marie sur l’avant-bras droit et père de cinq enfants dont les deux derniers doivent cette année renouveler leurs cartables troués et leurs petits crayons à papiers usés jusqu’à l’os…

Enfin, Maryam, cheffe de famille, mère de quatre enfants et veuve d’un chiffonnier, fait preuve d’un courage exceptionnel ! Tri des déchets, cuisine, courses… Maryam est analphabète mais connaît parfaitement l’importance d’une éducation pour ses enfants qui l’aident dans ses tâches quotidiennes.

Pour les deux cent enfants pauvres de l’école Marhaba, nous en appelons à votre générosité.

Leur seul souhait est d’étudier convenablement et décemment pour un jour sortir leur famille d’une situation précaire et dangereuse.

Parce que l’éducation des enfants de chiffonniers chrétiens est primordiale dans un bidonville surpeuplé et misérable, SOS Chrétiens d’Orient et ses volontaires résidant sur place se mobilisent et n’attendent plus que vos dons !

Avec un don de 5 euros, un cartable neuf pour l’un des fils de Salib ;

Avec un don de 20 euros, un kit de rentrée pour les enfants de Myriam ;

Avec un don de 50 euros, un kit de rentrée et une assurance de fournitures scolaires neuves tout au long de l’année pour les enfants des chiffonniers d’Ezbet el-Nakhl !

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Le volontariat est un engagement d’une durée définie. Le volontaire s’engage dans une mission au service des autres. Pour être volontaire chez SOS Chrétiens d'Orient il faut :

- avoir plus de 18 ans

- partir minimum 1 mois

- être en bonne forme physique

- avoir l'accord parental pour un éventuel départ

"Je vous demande d’être révolutionnaires. Ayez le courage d’aller à contre-courant. Et ayez aussi le courage d’être heureux ! "

Pape François,

28 juillet, discours aux volontaires des JMJ, Rio de Janeiro.