UNE éGLISE POUR NOëL

Au milieu de l’été 2014, l’organisation terroriste État islamique s’empare de la ville de Mossoul. Avec elle, c'est l'ensemble de la plaine de Ninive et ses villages chrétiens qui tombent. Leurs habitants fuient en laissant tout derrière eux. Tous les moyens sont bons pour fuir la terreur semée par les soldats du Califat auto-proclamé. De leur vie passée, ils ne gardent rien ou presque. Quant à leur Foi, bien que mise à rude épreuve, elle leur donne la force de rejoindre la ville de Duhok, au Nord de Mossoul. C’est notamment le cas de cinq-cents familles syriaques-orthodoxes qui se retrouvent alors sans lieu de culte.

Fayez Al-Shamani, futur prêtre de l’église de Duhok.

N’oublions pas qu’une église n'est pas seulement un édifice dans lequel on se rend pour prier le dimanche. C’est bien plus que ça, surtout en Irak. Une église est le lieu de vie pour tous les paroissiens : les leçons de catéchisme pour les enfants, les activités pour les jeunes ou encore l'enseignement pour les femmes.

C’est dans ce contexte que SOS Chrétiens d’Orient a décidé de rejoindre le projet d’ampleur de Monseigneur Nicodemus Daoud Sharaf, archevêque syriaque orthodoxe de Mossoul : redonner un lieu de culte à toutes ces familles. Plus encore, leur permettre de fêter Noël 2018 dans une église : leur église. Pour montrer une fois de plus à Daech que rien ne peut abattre le christianisme, cette église sera dédiée à la Vierge Marie, comme celle où les familles avaient l’habitude de se rendre à Mossoul.

Ce projet est intimement lié à la volonté de l’association d’aider les chrétiens d’Orient à se ré-enraciner dans leur pays, idéalement dans leurs villes et villages d’origine, le cas échéant là où ils ont été déplacés. C’est le cas pour ces cinq-cents familles qui ne peuvent toujours pas retourner à Mossoul sans prendre de risques incommensurables.

Le chantier de cette église a débuté en février 2018. Les travaux se déroulent sans encombre majeure mais le mal vient de plus loin. Les 65.000 euros déjà versés ne permettront pas de terminer ce magnifique projet en temps voulu. Pour SOS Chrétiens d’Orient, cela ne convient pas et surtout l’association tient à ce que ces familles célèbrent Noël dans leur église.

Nous faisons donc appel à votre générosité pour récolter les derniers 50.000 euros nécessaires. Cela peut ne pas vous sembler significatif de donner 10, 50, 100 euros voir plus mais ici c'est un banc, une fresque ou des salaires d'ouvriers qui vont être engagés afin d’ériger l’église dans les temps. Cela nous tient vraiment à cœur et plus encore aux cœurs de ces cinq-cents familles.

Avoir une église à Noël, après tout ce qu'ils ont vécus, est un symbole fort.

 

L'utilisation d'un marteau piqueur pendant trois jours coûte 570 euros.

L'achat d'un générateur coûte 260 euros.

800 blocs de ciment reviennent à 230 euros.

Une pelleteuse coûte 770 euros.

Le salaire d'un ouvrier par jour s'élève à 160 euros.

Objectif : 2000 €
12%

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Le volontariat est un engagement d’une durée définie. Le volontaire s’engage dans une mission au service des autres. Pour être volontaire chez SOS Chrétiens d'Orient il faut :

- avoir plus de 18 ans

- partir minimum 1 mois

- être en bonne forme physique

- avoir l'accord parental pour un éventuel départ

"Je vous demande d’être révolutionnaires. Ayez le courage d’aller à contre-courant. Et ayez aussi le courage d’être heureux ! "

Pape François,

28 juillet, discours aux volontaires des JMJ, Rio de Janeiro.