TOURNéE DE BISHOY AWAD EN EGYPTE

Bishoy Awad est un talentueux chanteur, compositeur, musicien et chef d’orchestre copte. Né à Sohag en Haute-Egypte, il déménage dans le quartier pauvre d’Ezbet el Nakhl au Caire à l’âge de 5 ans. C’est dans ce bidonville qu’il grandit, et qu’il a commencé les cours de musique à l’école. Dès son plus jeune âge, son père nous raconte qu’on remarquait tout de suite sa présence et sa très belle voix. Après un premier séjour en France à l’âge de 21 ans, il revient à Paris étudier la musique à la Sorbonne et au conservatoire. Aujourd’hui, il enseigne au conservatoire du 14e arrondissement de Paris, et dirige un chœur, ainsi qu’une association de musique copte en France.Bishoy Awad est un talentueux chanteur, compositeur, musicien et chef d’orchestre copte. Né à Sohag en Haute-Egypte, il déménage dans le quartier pauvre d’Ezbet el Nakhl au Caire à l’âge de 5 ans. C’est dans ce bidonville qu’il grandit, et qu’il a commencé les cours de musique à l’école. Dès son plus jeune âge, son père nous raconte qu’on remarquait tout de suite sa présence et sa très belle voix. Après un premier séjour en France à l’âge de 21 ans, il revient à Paris étudier la musique à la Sorbonne et au conservatoire. Aujourd’hui, il enseigne au conservatoire du 14e arrondissement de Paris, et dirige un chœur, ainsi qu’une association de musique copte en France.

Bishoy Awad

Quand j’étais petit, en cours de musique, on me mettait devant parce que j’avais une belle voix et déjà le sens du rythme. Plus tard, cela n’a pas toujours été facile, mais j’étais persuadé que j’avais quelque chose à donner. Et je le vois dans des moments comme ceux-ci, quand je viens témoigner.

Pendant une semaine, Bishoy Awad a réalisé une série de conférences, de concerts et de MasterClass en Égypte, financés par SOS Chrétiens d’Orient. Ces évènements se sont déroulés au Caire bien sûr, mais aussi à Alexandrie et à Assiout en Haute-Égypte. Il regrette d’ailleurs de ne pas avoir pu passer plus de temps dans cette région dont il apprécie la simplicité, qui a quelque chose de magique pour lui.

Les volontaires de l’antenne d’Ezbet el Nakhl ont eu la chance de le rencontrer lors de sa venue au bidonville où il a grandi. Là-bas, le musicien a rencontré les enfants de l’école de Marlène et leur a livré son témoignage. Il leur a parlé de son enfance, de son parcours, de son métier, sous leur regard attentif et leurs nombreuses questions.

Observant la manière dont ils se comportaient ensemble, il leur a aussi rappelé l’importance du respect et de l’amour qui devaient guider leurs relations. Quelques petits éclats de rires ont résonné quand il a commencé à chanter, et certains enfants ont aussi échangé des regards surpris. Mais tous ont franchement applaudis à la fin de sa prestation.

Après ce beau moment de partage, les volontaires sont allés prendre le thé chez les parents de Bishoy, dans l’appartement où il a vécu pendant plus de quinze ans, au milieu du bidonville. L’émotion a empli la pièce lorsqu’il a entonné pour nous un chant à la Vierge qu’il a composé, sous le regard plein d’admiration de sa mère et de son père. Nous comptons sur vos dons pour continuer à organiser de tels événements, pour continuer à promouvoir la musique copte en France et en Égypte, pour continuer à rendre la culture accessible aux petits enfants des bidonvilles.

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Le volontariat est un engagement d’une durée définie. Le volontaire s’engage dans une mission au service des autres. Pour être volontaire chez SOS Chrétiens d'Orient il faut :

- avoir plus de 18 ans

- partir minimum 1 mois

- être en bonne forme physique

- avoir l'accord parental pour un éventuel départ

"Je vous demande d’être révolutionnaires. Ayez le courage d’aller à contre-courant. Et ayez aussi le courage d’être heureux ! "

Pape François,

28 juillet, discours aux volontaires des JMJ, Rio de Janeiro.