RéNOVATION DU PARC D'ALQOSH

A cinquante kilomètres de Mossoul, Alqosh petit ville majoritairement chrétienne, domine la plaine de Ninive. Face à l’avancée de l’organisation État islamique, Alqosh a tenu ferme, mais beaucoup d’habitants ont fui.

Le parc, situé au milieu du village, a été construit il y a une vingtaine d'années. Depuis l’arrivée de Daech en 2014, il est à l’abandon et a été considérablement endommagé.

D'après le maire et plusieurs habitants d’Alqosh, le parc auparavant très beau et entretenu, était un vrai lieu de vie, fréquenté par tous les habitants. Les enfants y jouaient tous les jours et les adultes venaient y faire des parties de domino, de cartes, etc. L'un des deux bâtiments du parc faisait par ailleurs office de petit commerce.

L’association SOS Chrétiens d’Orient, qui œuvre sur place a décidé de le réhabiliter afin de permettre aux enfants de retrouver le sourire en y jouant à nouveau.

Alouarn Robet, ancien volontaire en Irak

Nous avons passé de longues journées à reconstruire le parc public. Ce fut rude, mais quel plaisir de voir les enfants rire et s’amuser sur les balançoires et les toboggans ! Je pense qu’on ne pouvait pas avoir meilleure récompense pour notre travail. Nous voyons sous nos yeux ce parc reprendre vie, c’est merveilleux.

Le parc est vide, l’herbe arrive à hauteur de la taille, les installations sont en mauvais état, les commerces vides… Il n’y a plus de signes de vie, de rire, de partage.

La réhabilitation totale répond à l’un des objectifs majeurs de l’association, qui est de permettre aux chrétiens d’Orient de rester sur leurs terres historiques.

Ce parc est un symbole de renaissance pour la ville. Il permet de relancer l’économie locale en rouvrant les commerces présents alentours et en associant des artisans locaux à la réalisation des travaux.

Le chantier a commencé en 2017. Il a fallu tout d’abord brûler les parcelles en jachère afin d’en retirer l’herbe, réparer et repeindre les installations de jeux, les balançoires, les toboggans, les nacelles… Puis remettre en état les circuits d’eau et d’électricité.

Une fois ces premiers travaux accomplis, le kiosque, qui servait auparavant de commerce, avait aussi besoin d’être remis à neuf.  Les volontaires se sont attaqués aux peintures, aux portes et aux fenêtres. Ils ont ensuite procédé à son aménagement. L’idée était de lui faire retrouver sa fonction passée en relançant ainsi la vente de boissons fraiches, de crêpes et de cafés.

Le parc n'ayant pas vocation à appartenir à SOS Chrétien d'Orient, il fallait qu’il passe progressivement d'une gestion par les volontaires français à une gestion par les Alqoshiens. L'idée était de créer une association, l'AQPAC (Alqosh Parc Action Commitee), qui reprendrait les rênes du parc.

Après soixante jours de travail, 1 200m2 de jardin ont été remis en état. Ils sont maintenant dotés de six balançoires, quatre toboggans, quatre nacelles, des toilettes, un kiosque et une fontaine. Et le 13 mai 2017, Monseigneur Maqdasi, évêque d’Alqosh, a pu procéder a son inauguration.

Grâce à vous et à votre soutien, ce parc a refleuri. De la part de tous les enfants d’Alqosh : merci !

Coût du projet : 5.000 euros

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Tu es majeur ? Le sort des chrétiens d'Orient t'inquiète ? Tu souhaites t'engager auprès des plus démunis qui souffrent de la guerre, de la pauvreté et des persécutions ? Alors n'hésite plus et engage-toi dès maintenant avec SOS Chrétiens d'Orient pour aller effectuer une mission au Proche-Orient !

Pour cela envoi un mail à volontaires@soschretiensdorient.fr et nous prendrons très vite contact avec toi.

 _________

"Regarder l'autre, l'écouter, lui sourire, s'intéresser à lui, d'après moi, c'est le commencement de l'être humain."

Sœur Emmanuelle,