LES PIERRES PRéCIEUSES D’AQRA.

Après avoir subi de nombreuses attaques armées et bombardements, après avoir enduré l’exil, vécu des angoisses et essuyé des pertes matérielles et humaines, causés par l’organisation Etat islamique, les chrétiens d’Irak doivent aujourd’hui vivre avec leur seul bien le plus précieux : leur foi.

Dès le prise de la Plaine de Ninive par les djihadistes, en août 2014, les volontaires se sont donnés corps et âmes pour les familles décimées et isolées, priant à leur côté, dans l’espoir que, malgré les souvenirs amers et une croix saignante gravée au fond du cœur, elles vivront à nouveau.

Plusieurs chantiers de rénovation d’églises, de chapelles, de presbytères ont été entrepris par la mission, afin d’offrir aux chrétiens des lieux adaptés au recueillement et à la prière. Ces lieux spirituels et d’espérance sont sacrés à leurs yeux car ils font partis de leur héritage historique et patrimonial. Une pierre angulaire et une ancre dans leur périple.

Yousif et Kamala, anciens habitants d'Aqra

Nous sommes très heureux de ce que font les volontaires à Bana Sor et Aqra. Ici, tout le monde connait les volontaires.

Cela fait huit mois qu’ils voient une petite équipe d’occidentaux avec le même t-shirt blanc en tenue de chantier monter tous les matins à l’église pour y travailler, alors que cette dernière est désaffectée depuis bien longtemps.

Nous sommes heureux de voir ces jeunes compatir et venir de si loin pour rebâtir la vie des chrétiens. Je suis d’autant plus reconnaissant, car cette cathédrale, où j’y ai célébré ma première communion, me rappelle mon enfance. Mes parents, grands-parents et ancêtres s’y rendaient également. C’est donc la reconstruction de notre passé, de mon enfance.

Fin 2018, Monseigneur Najeeb, archevêque chaldéen de Mossoul et d’Aqra, s’entretient avec le chef de mission en Irak, Antoine Brochon et son adjoint, Julien Dittmar, pour entreprendre des travaux de rénovation de la Cathédrale chaldéenne Mariam Al Adra de la ville d’Aqra, cathédrale abandonnée et en ruines depuis 1986.

Construite au 19ème siècle dans les hauteurs d’Aqra, celle-ci a subi des détériorations considérables, suite à son abandon. En effet, les révoltes entre le Kurdistan irakien et Bagdad ont fait fuir les chrétiens et laissé l’édifice se faire piller, voler et abandonner. En avril 2019, SOS Chrétiens d’Orient lance le début des travaux. Depuis, des volontaires y sont envoyés hebdomadairement pour dégager les gravats, nettoyer les murs et redonner sa splendeur à la cathédrale de la Vierge.

En juillet dernier, des volontaires ont rencontré un couple, Yousif et Kamala, anciens habitants d’Aqra, réfugiés à Mossoul en 1963, suite aux nombreux conflits entre l’Irak et les peshmergas, puis à nouveau exilés en 2006, à Bana Sor, village situé à quelques kilomètres de la cathédrale.

Si SOS Chrétiens d’Orient est encore présent et est en mesure d’aider des chrétiens comme Yousif et Kamala c’est grâce à vous. Vos dons minimisent le drame de cette crise humanitaire. Sans vous, beaucoup d’entre eux seraient morts de faim, à la merci de maladies ou encore sujets à des privations spirituelles.

Aujourd’hui, nous avons une fois de plus besoin de vous, pour encourager les fidèles à revenir sur leur terre d’origine et célébrer la messe dans leur paroisse.

De l’étanchéité du toit, à l’achat d’équipements pour célébrer les messes, en passant par le nettoyage des pierres et la reconstruction des autels, ce projet coûte à l’association 15 000 €.

Imaginez un retour des chrétiens dans leur village, et dans leur église, grâce à votre contribution.

Depuis votre ordinateur, à des milliers de kilomètres, vous pouvez agir et reconstruire des vies. Face à une telle détresse, sachez que chaque euro a son importance !

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Tu es majeur ? Le sort des chrétiens d'Orient t'inquiète ? Tu souhaites t'engager auprès des plus démunis qui souffrent de la guerre, de la pauvreté et des persécutions ?

Alors n'hésite plus et engage-toi dès maintenant avec SOS Chrétiens d'Orient pour aller effectuer une mission au Proche-Orient !

Pour cela envoi un mail à volontaires@soschretiensdorient.fr et nous prendrons très vite contact avec toi.

 _________

"Regarder l'autre, l'écouter, lui sourire, s'intéresser à lui, d'après moi, c'est le commencement de l'être humain."

Sœur Emmanuelle,