DéVELOPPEMENT éCONOMIQUE DE TELESKUF

Teleskuf, situé à trente kilomètres de Mossoul, a subi de lourds dégâts en 2014 à la suite du passage de Daech. Les stigmates de l'horreur terroriste sont encore présents dans ces rues, mais la vie est plus forte. Les familles sont revenues vivre chez elles, pour reconstruire leur ville. Leur volonté est sans faille. Néanmoins ils ont besoin de votre aide pour relancer l'activité économique.

 

Diyya Elias, gérant d'un commerce de prêt-à-porter

Il y a trois ans, à cause de l'Organisation Etat islamique, nous avons quitté Teleskuf. A notre retour, grâce à ce projet de prêt solidaire, j'ai racheté mon stock et recommencé à travailler. Merci SOS Chrétiens d'Orient.

Après l'aide d'urgence, SOS Chrétiens d'Orient participe au développement économique durable du village de Teleskuf. L'objectif est de permettre aux chrétiens qui sont revenus de s'enraciner dans leur ville, en soutenant les petits commerces et de continuer à vivre à moyen-terme sans l'aide de SOS Chrétiens d'Orient. Ils sont l'avenir de leur ville, la clé de leur futur.

En finançant ce projet, vous les aidez à être autonome. Ces projets ne sont pas ponctuels et ne durent pas un jour, ou une semaine ; ils durent tout une vie ! En 2017, plus de vingt projets solidaires ont été lancés. Les prêts s'échelonnent entre 2 000 et 5.000 euros. 

L'échéance de remboursement a débutée. Il n'y a pas de petits dons, chaque euro contribue concrètement à améliorer la vie des chrétiens d'Orient. Avec nous, soutenez un projet solidaire et relancez l'activité économique d'un artisan !

Objectif : 80000 €
1%

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Le volontariat est un engagement d’une durée définie. Le volontaire s’engage dans une mission au service des autres. Pour être volontaire chez SOS Chrétiens d'Orient il faut :

- avoir plus de 18 ans

- partir minimum 1 mois

- être en bonne forme physique

- avoir l'accord parental pour un éventuel départ

"Je vous demande d’être révolutionnaires. Ayez le courage d’aller à contre-courant. Et ayez aussi le courage d’être heureux ! "

Pape François,

28 juillet, discours aux volontaires des JMJ, Rio de Janeiro.