Actualités

« L'hôpital de Mhardeh n'était pas un projet, c'est un SOS. »

FR - 26/07/2019

Mhardeh. Août 2019. Ce village à la lisière de la plaine d’Idlib au nord du pays est encore sous le feu des terroristes. Les 20.000 chrétiens vivent toujours dans la peur. L’espoir d’un cessez-le-feu disparait au rythme des bombardements incessants.

Il y a quelques mois, face à l’urgence de la situation, SOS Chrétiens d’Orient a organisé une collecte de fond pour reconstruire la salle d’opération de l’hôpital détruite par un missile lors du bombardement du 7 juin 2019. Vous vous êtes mobilisés en masse pour soutenir ce projet et grâce à vous, le projet a aboutit.

sos chretiens orient syrie mhardeh idlibAlors que nombreux Syriens, et quelques Syriennes s’engagent dans la Défense Nationale pour combattre les terroristes, l’unité de secours et les médecins ne pouvaient plus intervenir correctement sans une salle d’opération stérilisée.

« Reconstruire la salle d’opération n’était pas un projet de l’association, mais un SOS, un appel d’urgence auquel nous nous devions de répondre, » témoigne Wael, chef de mission à Homs. Après un mois et demi de chantier, les impacts des missiles sur le toit ont été rebouchés, et la salle d’opération est fonctionnelle depuis le 20 juillet.

Bien que les médecins opèrent dans de meilleures conditions, les blessés de guerre se rétablissent dans des chambres insalubres, dont les fenêtres ont été brisées lors de ce dernier bombardement.

Continuez à vous battre aux côtés de Mhardeh, encore bombardé il y a trois jours. Aidez l'association à intervenir dans des situations d’extrême urgence, telle que celle de l’hôpital. Avec 500 euros, vous reconstruisez le toit de l'hôpital. Avec la même somme, qui sauverez-vous la prochaine fois ?

Je fais un don.  « Le silence tue, l’action sauve. »

sos chretiens orient maaloula syrie bombardement hopital