Actualités

Témoignage volontaire - Une leçon d'humilité sur le sol meurtri de la Syrie.

FR - 26/09/2019

« Le paradis sans les gens ne vaut pas la peine qu’on y mette les pieds. » proverbe syrien.

A mes yeux, un témoignage est une ouverture de l’âme et de l’esprit aux autres dans le but de partager, de clamer, d’offrir et de divulguer un morceau de vie à autrui. J’espère réussir un minimum dans ce périlleux exercice, car il n’est pas chose aisée d’essayer de faire vivre à quelqu’un quelque chose qu’il n’a pas vécu.

J’ai servi comme volontaire au sein de l’association SOS Chrétiens d’Orient pendant 42 jours en terres syriennes. Ces jours furent transcendants et profonds. C’est par un partenariat avec l’association Genèses au Grand Large que mes pieds en arrivèrent à fouler de nouveau le sol aride et meurtri du Moyen-Orient. Ma mission m’amena des ruelles de Damas aux ruines d’Homs, du monastère de Qara au village de Sadad, des murailles du Krak des Chevaliers aux montagnes de Maaloula. Ces noms n’ont sûrement en vous aucune résonnance. Et bien qu’ils puissent potentiellement en avoir une, ce n’est pas d’un grand intérêt. Les lieux n’existent que par la force des gens à les faire vivre. Ces gens-là, je les ai rencontrés. Ils sont chrétiens, ils sont Syriens, ils vivent et ils espèrent.

sos chretiens orient syrie homs volontaire chantierCôtoyer le monde de la guerre peut ne pas être une situation des plus confortables. Mais vivre aux côtés de ces chrétiens s’est avéré être un honneur et un privilège. En effet, c’est une leçon de vie, une épreuve d’humilité et une réelle source d’enrichissement humain. Par le partage et la rencontre, autour d’un thé ou dans la poussière et la sueur d’un chantier, pendant une balle au prisonnier ou dans une conversation banale à la caisse d’une épicerie, au détour d’un regard étincelant de gratitude ou d’un sourire édenté et radieux, le simple volontaire que j’étais s’est émerveillé. Emerveillé de la témérité d’un peuple à porter à bout de bras l’espérance d’un avenir meilleur. Emerveillé de la simplicité dans les échanges et de la grandeur d’âme qui habite en chacun d’entre eux.

Cette mission de quelques semaines marque une vie. En plus d’être une expérience, c’est une leçon de Vie. Les Syriens, en effet, vivent et survivent, affrontent la guerre, le désespoir, la misère, avec une vitalité farouche. Ils célèbrent la résurrection glorieuse du Christ quotidiennement dans les croix qu’ils dressent, par l’angélus qui résonne des entrailles de Maaloula, par les feux qu’ils allument en pleine nuit du terrorisme, par leurs bras gravés à jamais par l’encre d’une symbolique de foi.

sos chretiens orient syrie volontaire homs

La vie en communauté en association sur le terrain est également une richesse indéniable. En fraternité entre nous ; français ; et en cohésion dans le partage et la relation avec nos frères chrétiens d’Orient.

Ce que je retiens de mon passage en Syrie, c’est de cri d’espérance, ce chant de louange à la vie, cette simplicité d’abandon à la divine providence mais également, ce sens incroyable de la communauté et la force des liens qui unie tous les chrétiens face à l’adversité d’un monde qui les rejette et les combat.

Ce voyage est un retour aux racines chrétiennes, à l’identité de notre foi, au témoignage vivant de la richesse de l’Église universelle. Par la rencontre et l’échange, par le partage et l’effort partagé, par la sueur et le thé, je suis venu, j’ai vu, j’ai reçu.

Pierre, "Chevalier du Krak".

25 ans, étudiant en Conduite de Projet Humanitaire,

Membre de l’équipe Genèses au Grand Large

sos chretiens orient volontaire syrie proche orient