Actualités

Les Libanais commémorent la victoire sur Daesh à Qaa.

FR - 10/09/2019

2 ans. Il y a deux ans l’armée libanaise remportait la victoire sur daesh à Qaa, dernier village chrétien de la Bekaa, au pied du mont anti Liban, avant la frontière syrienne. La bourgade a été le témoin de la bataille du Jurd, opposant l’armée libanaise à daesh, au cours de laquelle, des soldats ont été capturés. Après l’offensive, les soldats libanais ont retrouvé les corps sans vie de leurs frères d’armes.

Aujourd’hui Qaa célèbre ses héros, qui ont permis à la population de ne pas tomber sous le joug des terroristes.

Samedi 9h, les volontaires avec la municipalité dressent les tentes et placent les chaises qui serviront à la cérémonie. Certains hissent les drapeaux de l’armée libanaise, d’autres ceux du Liban.

A 16 heures, le départ est donné. L’armée en tête, des villageois et les volontaires partent en cortège depuis la base militaire jusqu’aux berges du lac de Qaa. Cette marche d’une heure, en plein soleil, émouvante, permet à tous de se souvenir des sacrifices concédés.

Sur place, les portraits des soldats tués sont dressés face au public. Après le défilé des régiments, le maire prend la parole pour remercier l’armée, les acteurs de la victoire et ceux de la vie locale et association. « Les habitants n’ont et ne céderont jamais au terrorisme. »

sos chretiens orient qaa liban enfants martyrsLes familles sont appelées une à une pour recevoir le portrait de leur proche tué pour la Patrie. Des parents mais aussi des veuves et des enfants. Certains ne se souviennent pas de leur père mais lèvent fièrement le portrait de celui qu’ils ont si peu connu. Durant tout ce temps, la foule ne cesse d’applaudir, émue mais honorée de ce que ces dix-huit soldats, morts au combat, ont fait pour le Liban.

Militaires, habitants de Qaa, familles, leurs visages laissent percevoir la fierté, la joie, Daech est vaincu, ici le terrorisme n’est plus qu’un sombre souvenir, on honore les morts, on ne se lamente pas. On se rappelle très bien des terribles attentats qui ont frappé Qaa, des morts civils en 2016, tués pour leur foi chrétienne ; on se souvient aussi de cette population qui s’est levée et a empêché une deuxième attaque des tueurs de Daech, allant jusqu’à abattre les combattants de l’Etat islamique dans les ruelles de Qaa.

A l’été 2017, c’est l’offensive de l’armée, l’opération « Aube des Jurds », avec son double objectif : chasser les groupes armés du Liban et connaître le sort des neuf soldats libanais capturés en août 2014…Le relief de la zone contrôlée par les groupes armés est montagneux (« Jurds » signifie « hauteurs »).

Les djihadistes ont apprivoisé le terrain. Ils en utilisent les grottes, les crevasses ; ont creusé des galeries dans les collines. La tâche est ardue pour l’armée, malgré ses 10.000 hommes déployés. Pour cette raison, les militaires libanais ont largement recours à l’artillerie et l’aviation, afin de préparer l’assaut des fantassins. Malgré ces précautions, il reste des engins explosifs, sous la terre, sous les pierres. Ils causeront la mort de six militaires libanais… L’armée progresse, chasse les groupes armés de la zone et découvre avec horreur les corps des otages, exécutés par l’Etat islamique…

sos chretiens orient liban qaa volontaireA l’issue de la marche un trophée est remis à François-Marie Boudet, chef de mission au Liban et Grégoire Aldebert, responsable de l’association à Qaa, pour leur implication dans la vie du village. Il faut dire qu’ici les Tee-shirt blanc et rouge sont appréciés. Les volontaires proposent bon nombre d’activités permettant aux enfants notamment de sortir de leur quotidien.

Désormais rien ne sera jamais plus comme avant. L’armée a payé un lourd tribut mais les hommes et femmes de Qaa sont libres.