Actualités

Nous sommes les enfants de la guerre en Irak.

FR - 02/10/2019

Au cœur des violentes manifestations qui agitent actuellement l'Irak, une jeune irakienne exprime la douleur de ses compatriotes de voir leur pays ravagé depuis tant d'années.

Le jour de ma naissance, mon père était soldat dans l'armée.

Quand je suis née il n'était pas à côté de moi. Ce n'est pas lui qui m'a nommé. Quand il est revenu, il était gravement blessé. Il était heureux de me voir et en même temps il souffrait.

Quand j'ai grandi, le blocus a commencé. Pendant des années, les gens souffraient de la pauvreté. Ils ne pouvaient pas acheter de jouets pour leurs enfants, ni de poupées. Beaucoup d'enfants sont morts par manque de lait.

Oui, beaucoup de gens pensaient que c'était juste une blague, tandis que c'était la réalité.

irakD'une guerre à une autre, nous étions enfants, mais nos yeux se sont ouverts. Les morts étaient partout. L’horreur et la peur étaient omniprésentes.

Nous savions que ceux qui disparaissaient étaient morts.

Nous visitions les tombes plus que les vivants. Nous voyions les armes plus que nos jouets et nos poupées.

Nous n'avons pas vécu une enfance normale. Nous avons grandi, rien n'a changé.

Ils nous ont appelé :  les enfants de la guerre !

Nous avons appris à vivre avec les guerres. Nous avons appris à accepter la mort et le deuil. Nous avons appris à faire nos adieux chaque fois que nous quittions nos logements ! Nous avons appris à rire tout en éprouvant une grande douleur intérieure.

Aujourd’hui, rien n’a changé. Mais nous avons grandi, nous avons appris, nous rions et aimons encore !

Alors mon ami, remercie Dieu car tu n'as pas vécu et vu tout ceci ! Et rappelles-toi : Que nombreux sont ceux qui souhaitent vivre un jour de ta vie !

Marwa Adel.