Actualités

Découverte de trésors, sauvés de la barbarie de Daesh.

FR - 18/11/2019

Jeudi 14 Novembre, les volontaires ont été reçus par Monseigneur Najeeb, archevêque chaldéen de Mossoul et d’Aqra, au Centre de Numérisation des Manuscrits Orientaux (CNMO) à Erbil. De nombreuses œuvres y sont restaurées, notamment plusieurs ayant été détériorées lors de la prise de Mossoul par l’Organisation Etat islamique.

Monseigneur Najeeb, grand ami de l’association, a sauvé des centaines de manuscrits multiséculaires, des mains des djihadistes, qui ont jurés de les détruire. Aujourd’hui, le dominicain de Mossoul restaure ces ouvrages en les nettoyant, les protégeant et les conservant dans le centre. Il conserve le tout sur des serveurs pour ensuite les diffuser dans le monde et les mettre à disposition des chercheurs. Ainsi, il favorise la diffusion du savoir et participe à la conservation de l’histoire orientale.

En Décembre 2017, SOS Chrétiens d’Orient décide de soutenir son projet de préservation du patrimoine irakien. Grâce aux donateurs, l’association lance la construction d’un étage, faisant aujourd’hui office d’atelier de restauration et de numérisation. Des boîtes antiacides sont également achetées pour conserver les oeuvres et les protéger d’invasions animales et de l’humidité.

Laurie, volontaire à Erbil nous raconte.

« Nous débutons la visite à 11h30, accueillis chaleureusement par la secrétaire du CNMO dans le bureau de l’archiviste. Tout de suite, je suis charmée par la décoration du lieu et plus particulièrement par un somptueux tableau de la Vierge Marie. Datant du 13ème siècle, il est aujourd’hui conservé sur un fond rouge plâtré, encadré par un contour couleur or. Ce travail a été réalisé par deux restauratrices françaises, volontaires en mars 2019.

Au milieu du bureau se dresse une grande table sur laquelle sont posées des collations irakiennes. Trois drapeaux, de l’Irak, du Kurdistan et du Vatican, décorent et égayent la pièce. Monseigneur Najeeb nous salue et nous offre du thé et des loukoums, attention généreuse digne d’un accueil irakien.

Il nous fait part de l’importance du patrimoine culturel irakien. Nous sentons en lui, une réelle passion pour les livres, et un attachement profond à l’histoire de son pays, berceau de multiples civilisations, marqué par de nombreuses guerres.

sos chretiens orient irak monseigneur najeeb cnmo volontairesNous démarrons la visite par une salle remplie de boîtes blanches étiquetées, posées sur des étagères en fer, où sont sûrement stockés les livres. Gants blanc et spatule à la main, l’archevêque attise ma curiosité en nous présentant un manuscrit de toute beauté : le Nouveau Testament, ouvrage datant du 11ème siècle, brûlé sur les bords, les pages en peau de mouton jaunies et détachées les unes des autres, une véritable trouvaille. Malgré sa détérioration, toutes les écritures sont nettes et lisibles.

Nous sommes autant étonnés de trouver dans la petite bibliothèque la Bible sacrée traduite en 7 langues. Je m’empresse de prendre des photos à mesure que Monseigneur Najeeb tourne les pages. J’y découvre de belles images de Saints en noir et blanc. L’archevêque semble ravi de nous voir la contempler.

En montant vers le deuxième étage du bâtiment, nous croisons deux employés du centre, numérisant et emballant les manuscrits.

Financé par les donateurs de SOS Chrétiens d’Orient, cet étage abrite l’atelier de restauration, où les boîtes sont fabriquées à la main, ainsi qu’un appareil permettant de nettoyer les livres. La machine ressemble à une couveuse, dans laquelle on insère les mains à travers deux tuyaux pour attraper un mini aspirateur permettant d’enlever les impuretés des manuscrits.sos chretiens orient irak volontaires monseigneur najeeb cnmo

La visite s’achève. Nous immortalisons cette rencontre culturelle riche en découverte en posant aux côtés de notre hôte.

C’est dans ces quelques pièces que je réalise l’importance de protéger ce patrimoine et de le diffuser pour notamment permettre à la diaspora chrétienne irakienne d’avoir une vision temporelle sur les spécificités de leur culture et de leurs identités. »

Si vous aussi, vous souhaitez soutenir les projets développés par SOS Chrétiens d’Orient en faveur de la préservation du patrimoine culturel oriental, faites un don.

Laurie, volontaire en Irak.