Actualités

Fête de Saint Barbe la grande martyre.

FR - 04/12/2019

Qui est sainte Barbe ?

Patronne des artilleurs, des pompiers, des sapeurs, des mineurs, elle serait née à Baalbeck mais cette information est difficilement vérifiable. La Sainte, convertie au christianisme a été pourchassée par son père et ses sbires dont elle s’est cachée avant d’être rattrapée, emprisonnée et tuée de la main de son géniteur, qui tombe foudroyé après son crime.

Que font les Libanais durant la Sainte Barbe ?

Nombre de coutumes sont associées à la fête : on danse, fait du bruit et on chante « Hechlé Barbara », un air traditionnel Libanais. On se déguise aussi ! Serait-ce lié aux différents accoutrements, masques qu’a du revêtir sainte Barbe pour échapper à ses persécuteurs ?

La date du 4 décembre correspond au début de l'Avent. On place alors à proximité de la crèche récemment installée des grains de blé sur des cotons humides. Sainte Barbe se serait en effet cachée de ses poursuivants dans un champs de blé. Si les blés ont bien poussé au moment de Noël, ils augurent une bonne année à venir.

Enfin, que serait une fête sans les plats, les friandises qui l’accompagnent ? Pendant ses supplices, les terribles geôliers (oui la malheureuse sainte Barbe tombe finalement entre les mains de ceux qui veulent sa mort) ne lui donnent que des nourritures infectes, amères.

Mais lorsqu’elle prenait des cuillerées des bouillies infâmes, elle les transformait en mets délicieusement sucrés une fois dans sa bouche. Sans doute ces douceurs étaient-elles semblables aux Atayef, crêpes fourrées à la crème de lait ou encore à la Amhiyé, du blé cuit mélangé à de pistaches, pignons et autres noix, arrosés d’un sirop que l’on nomme Ater.

Nous souhaitons à tous les chrétiens d’Orient et tous ceux qui les aident et prient pour eux une bonne et heureuse Sainte Barbe.