Actualités

Le sang des coptes coule sur le sable du désert

FR - 26/05/2019

Le vendredi 26 mai 2017, en plein désert, à proximité du monastère Saint-Samuel le Confesseur, dans la province d’Al-Minya, au moins trente-cinq coptes ont été abattus dans leur bus par une dizaine d’hommes cagoulés et armés. Des dizaines d'enfants ont péri dans l’attaque.

Les véhicules roulaient dans le désert, quand une dizaine d’hommes, déguisés en militaire, sont arrivés à bord de trois 4x4, les ont stoppés et ont ouvert le feu à bout portant. Le bus est criblé de balles et maculé de sang. Les fenêtres et le pare-brise ont volés en éclat. Les corps sans vie des victimes sont éparpillés dans le sable du désert. L’un des bus ne transportait que des enfants. Seuls trois d’entre eux ont survécu.

Vendredi soir, dans le petit village de Deir Al Jernous, des milliers de chrétiens se sont pressés autour des cercueils de huit victimes et les cloches de l'église ont sonné jusque tard dans la nuit. (Huffington Post)

sos chretiens orient minya