Actualités

La Vierge Marie sauve les chrétiens de l'invasion turque

FR - 12/09/2019
La Fête du Saint Nom de Marie fut établie par le Pape Innocent XI, l'an 1683, en souvenir d'une mémorable victoire remportée par les chrétiens sur les Turcs, avec la protection visible de la Reine du Ciel.
 
Après leur défaite à Lépante, en 1571, les Turcs se rendent en Europe occidentale. Le grand vizir Kara Mustapha fort d’une armée de 150.000 turcs s’avance jusque sous les murs de Vienne. Assiégés dans la ville depuis le 14 juillet, les défenseurs chrétiens sont tout proche de la reddition.
 
A l’aube du 12 septembre, le roi de Pologne Jean III Sobieski et ses 65.000 hommes s’apprêtent à déclencher l’attaque contre l’armée turque. Ce religieux prince commence par faire célébrer la Messe, qu'il sert lui-même. Après y avoir communié avec ferveur, il se lève et s'écrit :
« Marchons avec confiance sous la protection du Ciel et avec l'assistance de la Très Sainte Vierge. »
 
Son espoir n’est pas trompé : les Turcs, frappés d'une terreur panique, prennent la fuite en désordre. Cette victoire chrétienne met un terme à la menace que faisaient peser les Turcs sur l’Europe.
 
 Depuis cette époque mémorable, la Fête du Saint Nom de Marie se célèbre dans l'Octave de sa Nativité.