Actualités

Notre-Dame du Rosaire, la Vierge de Lépante

FR - 05/10/2018

Le 7 octobre 1571, dans le golfe de Patras, la flotte chrétienne sous le commandement de don Juan d’Autriche écrase la puissante marine turque d’Ali Pacha. La victoire de Lépante met un coup d’arrêt à l’expansionnisme ottoman vers l’Europe. C’est la première fois de l’histoire que la flotte chrétienne vainc la marine ottomane. Un miracle attribué à la récitation du rosaire; car ce 7 octobre, le Pape implore la Vierge Marie de sauver la chrétienté. Il contemple alors en vision l’issue heureuse du combat de Lépante. Au même moment, don Juan s’agenouille sur le pont pour remercier Dieu de sa protection.

En souvenir de cette victoire, est instituée la fête de Notre-Dame de la Victoire, commuée en fête du Saint-Rosaire par Grégoire XIII.

--------------

Le XVI° siècle est marqué par l’expansion de l’Empire Ottoman. Après avoir occupé presque tout le bassin de la Méditerranée, l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient, la péninsule baltique, les Turcs menacent l’Europe occidentale. En août 1570, les forces turques s’emparent de Chypre. Plus de 20.000 habitants de Nicosie sont mis à mort. Une alliance se créée sous l’impulsion du Pape Pie V entre l’Espagne, Venise, les États Pontificaux, la république de Gênes, le duché de Savoie, l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem…

Le matin du 7 octobre, la flotte chrétienne en provenance de Messine croise la route maritime de la flotte turque. La bataille met aux prises 213 galères et galéasses de la Sainte Ligue contre 300 vaisseaux turcs. Environ 100.000 hommes combattent dans chaque camp. Pour vaincre, la Sainte Ligue met en place une nouvelle stratégie navale, qui consiste à faire prendre à l’abordage les galères turques par l’infanterie espagnole. Les Ottomans subissent une lourde défaite mais les deux camps sont sévèrement touchés : environ 60.000 morts et blessés Chrétiens et Turcs.

La victoire eut un retentissement considérable en Europe. Dépassant ses querelles internes, la chrétienté a vaincu. La fête de Notre-Dame du Saint-Rosaire rappelle l’importance de la récitation du rosaire et de la méditation des mystères mariaux.