Actualités

Mission permanente au pays des pyramides

FR - 10/10/2018

Depuis juin 2018, la mission égyptienne de SOS Chrétiens d'Orient s'implante modestement dans les pas de Sœur Emmanuelle. La venue ponctuelle de volontaires depuis 2016 a enraciné cette présence. Aujourd'hui, cette évolution rend possible un plus large soutien aux Coptes persécutés et traités en citoyens de secondes catégories.

Avec près de cent millions d'habitants, l'Égypte est l'État le plus peuplé du monde arabophone et celui aussi qui possède la plus important population chrétienne. Il est donc naturel que l'Égypte devienne le cinquième pays où SOS Chrétiens d'Orient pérennise sa mission d'aide aux chrétiens. La présence des volontaires, jusqu'alors saisonnière, est permanente depuis l'été 2018. Cette évolution marque une implication croissante de notre association au service de la population copte, de plus en plus persécutée pour sa foi.

ACTIVITÉS DES VOLONTAIRES

Au Caire, comme à Alexandrie, les volontaires s'attellent à différents services. Les uns dispensent des cours de français, pendant que d'autres assurent une présence auprès de personnes âgées ou d'orphelins. Tous les jours des sœurs coptes orthodoxes, du quartier des chiffonniers d'Ezbet el-Nakhl, bénéficient d'un soutien dans leur centre d'accueil pour les handicapés.
Des activités auprès des paroisses environnantes sont mises en place. Des SOS Cafés ont déjà lieu deux fois par mois pour des veuves et des femmes du secteur. Elles se retrouvent et discutent autour d'un café ou jouent avec les volontaires de l'association. Régulièrement des distributions de dons en nature sont organisées dans les quartiers chrétiens défavorisés : des vêtements pour les plus démunis, des fournitures scolaires pour les enfants des chiffonniers, etc.
De nombreux chantiers de rénovation et d'aménagement sont en cours, à l'exemple du toit d'une école ou d'une salle de séjour pour des personnes handicapées.

Enfin, une initiative de prêts solidaires a été mise en place. Il s'agit de micro prêts d'un montant maximal de mille euros qui sont accordés à des projets de création d'entreprises et de commerces (coiffure, transports de proximité, épicerie, etc.)
« A Alexandrie, les activités sont semblables à celles menées au Caire ; en revanche à Anaphora, les travaux agricoles succèdent à la production artisanale de bougie, d'icônes religieuses et de tissus », explique le responsable de cette antenne.

DÉVELOPPEMENT DE LA MISSION

Une des tâches prioritaires de Tanneguy Roblin, le chef de mission, est de prendre contact avec les différentes autorités ecclésiastiques et les paroisses afin de voir là où l'association peut apporter une aide urgente. Tanneguy nous présente ses objectifs : « Nous poursuivons notre travail d'implantation à Alexandrie, à Anaphora, mais aussi dans le sud de l'Égypte, une région vaste, rurale et très pauvre ; il s'agira ici de venir en aide aux familles chrétiennes, parfois isolées et de recenser les besoins pour programmer les actions sur l'année à venir. »

ÉPAULER LES CHRÉTIENS

Les Coptes souffrent autant de la marginalisation sociale et de la misère que de la persécution à cause de leur foi. Des enfants chiffonniers qui n'ont pas d'accès à l'école, aux mpartyrs des attentats contre des églises, sans oublier les enlèvements de jeunes chrétiennes pour les marier de force à des musulmans ou les tracas administratifs imposés aux chrétiens : la situation est éprouvante pour cette minorité.
La présence des Français de SOS Chrétiens d'Orient apporte un peu de douceur, d'amour et de soutien matériel à des populations abandonnées à leur sort.

Le docteur Adel Ghali, médecin généraliste à Ezbet el-Nakhl et compagnon de route de Sœur Emmanuelle, côtoie depuis les premiers jours nos volontaires. Les yeux scintillants d'émotion, le sourire joyeux, il résume en quelques mots l'atmosphère : « Pour moi, SOS Chrétiens d'Orient marche sur les pas de Sœur Emmanuelle. Les avoir avec nous, au cœur d'Ezbeth el-Nakhl, est une chance, les gens sont heureux, des liens se créent... c'est magnifique, c'est la Providence, tout cela se fait grâce à l'amour de Dieu. »