Revue de presse

« C’est en Irak qu’a été commis le plus grand nombre d’exactions et de persécutions contre les chrétiens »

Breizh-info.bzh

22 décembre 2018

L’association SOS Chrétiens d’Orient lance, avant Noël, un appel aux dons afin de poursuivre son entreprise au service des chrétiens persécutés ou déplacés dans le monde.

Pour parler de l’année 2018 de l’association, des projets en cours et à venir, nous avons fait le point avec Béatrice Challan-Belval, chargée de communication pour l’ONG.

 

Breizh-info.com : L’année 2018 touche à sa fin, pouvez vous faire le bilan des actions menées par SOS Chrétiens d’Orient cette année ?

Béatrice Challan-Belval (SOS Chrétiens d’Orient) : Nous avons ouvert une mission permanente en Égypte, nous avons lancé là-bas le projet phare de l’année : la construction d’une école pour les enfants chiffonniers au Caire. Au Liban nous avons étendu notre champ d’action en ouvrant une antenne à tripoli. En Jordanie et au Liban, nous travaillons plus particulièrement aux côtés des réfugiés (visites, donations).

En Syrie et en Irak, nous avons continué à reconstruire les maisons des déplacés qui reviennent. A Bagdad nous avons reconstruit une école, à Alep un centre éducatif et culturel dans les quartiers les plus défavorisés.

Au Pakistan nous avons développé notre  mission auprès des chrétiens les plus pauvres (construction de maison, d’église).

400 volontaires nous ont rejoint cette année sur le terrain pour se mettre au service des chrétiens et des populations touchées par la guerre (1.500 volontaires en tout depuis 2013).

 

Breizh-info.com : Vous lancez un appel aux dons alors que Noël approche, pour quelles raisons ?

Béatrice Challan-Belval (SOS Chrétiens d’Orient) : En Syrie, nous nous lançons dans le reconstruction de maison à Homs. En Égypte, c’est pour offrir des cadeaux aux enfants chiffonniers du Caire. En Irak, nous construisons l’église de Duhok. Au Liban, nous offrons des cadeaux pour les enfants pauvres et déplacés. Enfin au Pakistan, nous allons construire des villages pour libérer les chrétiens de l’esclavagisme économique.

Breizh-info.com : Pouvez vous nous parlez de votre projet actuel au Pakistan, puisque pour le coup vous changez de continent ….L’affaire Asia Bibi a-t-elle été le déclencheur ?

Béatrice Challan-Belval (SOS Chrétiens d’Orient) : Nous travaillons au Pakistan depuis deux ans. Le projet principal là-bas est de construire des villages avec des petites maisons pour les chrétiens qui sont en situation d’esclavagisme économique. Une cinquantaine de maisons construites jusqu’ici ainsi qu’une église. Nous avons également participé à la construction d'un centre éducatif (l’un des plus gros problème des chrétiens au Pakistan étant le manque d’éducation).

Avec l’affaire Asia Bibi nous sommes en train d’explorer d’autres pistes : aider les personnes condamnées pour blasphème à financer leur défense. C’est un sujet très sensible qui demande beaucoup de prudence mais qui permettrait peut-être de sauver des vies.

Breizh-info.com : En 2018, quelle est la situation des chrétiens dans le monde ? Les lieux de persécutions sont-ils nombreux ?

Béatrice Challan-Belval (SOS Chrétiens d’Orient) : Au Proche-Orient, c’est en Irak qu’a été commis le plus grand nombre d’exactions et de persécutions contre les chrétiens ; le grand défi est d’endiguer l’hémorragie migratoire. Aujourd’hui on parle de 300.000 chrétiens en Irak. Ceux qui sont restés lors de la guerre ne voient pas d’avenir pour eux dans ce pays. En Égypte la situation est sensible, les chrétiens sont régulièrement ciblés par Daesh ou des groupes islamistes.

Breizh-info.com : Quelles sont vos plans d’actions et vos perspectives pour 2019 ? Comment peuvent faire les jeunes qui souhaitent vous rejoindre en tant que bénévole ?

Béatrice Challan-Belval (SOS Chrétiens d’Orient) :Ils peuvent postuler : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. s’ils ont plus de 18 ans et partent pour un mois minimum.

Pour 2019, après l’urgence nous continuons à accentuer notre effort sur la reconstruction et le développement économique. Consolidation des missions Irak, Syrie, Liban et Jordanie. Poursuite de nos efforts dans le développement de la mission Égypte et de nos programmes au Pakistan.

Un article de Yann Vallerie pour Breizh-info.bzh