Actualités

Ordination épiscopale de Monseigneur Najeeb. Grande joie pour SOS Chrétiens d'Orient !

FR - 18/01/2019

Un nouvel archevêque pour Mossoul et Samara, message de la direction de SOS Chrétiens d’Orient à l’occasion de l’ordination épiscopale de Monseigneur Najeeb.


Lorsque je suis arrivé en Irak en 2014, tous mes repères étaient bouleversés : quelques jours plus tôt, des milliers de déplacés chrétiens arrivaient à Erbil après avoir été chassés de leurs villages par l’organisation État islamique et à mon tour j’atterrissais au cœur de ce pays millénaire que je ne connaissais que par les tristes nouvelles rapportées par les médias français. 


Dès les premiers jours sur place, il nous fallut trouver très rapidement les contacts et les moyens les plus efficaces pour aider au mieux ces exilés dépouillés de tout. 
Je suis finalement resté trois ans sur place, jusqu’à la libération des villages chrétiens et le retour progressif de ces populations. Durant ces trois années, aucun de mes amis sur place, pourtant si chers, ne m’a aidé et inspiré autant que le père Najeeb. 


Toutes ces journées passées avec lui au sein des camps d’Al Karma ou d’Al Amal dont il avait lui même assuré le financement mais également suivi la construction. Chaque jour il s’affairait à offrir un peu plus de dignité aux familles y vivant en frères avec les Yazidis qu’il avait insisté pour accueillir ; Yazidis qu’il connaissait d’ailleurs particulièrement bien après des années d’étude et dont il offrait une présentation passionnée aux volontaires et pèlerins de passage.


L’accompagnement spirituel de nos volontaires et chefs de mission qui grâce à la grande disponibilité du père Najeeb, malgré tous ses engagements, purent régulièrement se confesser, échanger et recevoir des petites attentions particulières durant la messe du dimanche soir au sein d’Al Karma. 
Ces indénombrables visites du centre des manuscrits orientaux durant lesquelles j’en apprenais toujours un peu plus sur la richesse des manuscrits irakiens sauvés par le père Najeeb au risque de sa vie, et sur la culture de tout un peuple. 


Ces multiples conférences en France durant lesquelles je pus admirer toute la fougue que le père Najeeb mettait à alarmer la population européenne des véritables dangers qui menaçaient non seulement le Proche-Orient mais aussi le monde si les puissances de l’Ouest ne se mobilisaient pas face au danger islamiste.


Aujourd’hui, 18 janvier 2018, les chrétiens de Mossoul et de Samara gagnent un nouvel archevêque qui a toujours été à leurs côtés dans les moments les plus difficiles comme dans les moments de joie intense, je pense notamment à cette libération tant attendue. Quelle grâce pour ces communautés d’avoir à leur tête un berger qui n’a pour seul intérêt que de servir son troupeau et le Christ.


J’adresse mes salutations et mes félicitations les plus cordiales, les plus respectueuses et les plus émues à ce grand homme qui écrira un nouveau chapitre de l’histoire chrétienne au cœur de ce berceau de Christianisme.


François-Xavier Gicquel, directeur des opérations