Actualités

Saint Joseph, le silence humble

FR - 19/03/2019
Icône Byzantine Saint Joseph ©HolyArt Icône Byzantine Saint Joseph ©HolyArt HolyArt

Aujourd’hui, l’Église fête la solennité de Saint Joseph, époux de la Vierge Marie et père nourricier du Fils de Dieu. (Saint Matthieu 1,16). Il apparaît dans le Nouveau-Testament comme « le grand silencieux. » Il écoute, médite et s’abandonne à Dieu.

« Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton Epouse. » A l’exhortation de l’ange, Saint Joseph répond par la Foi. Il a confiance en Dieu, il ne discute pas, il adhère à son projet. Il prit donc Marie pour épouse et veilla sur l’enfant Jésus. Au moment du massacre des Saints innocents, sous le règne du roi Hérode, l’ange apparaît de nouveau en songe à Joseph, lui enjoignant de « prendre l’enfant et sa mère et de fuir en Égypte. » En pleine nuit, il se lève et se retire en Égypte jusqu’à la mort d’Hérode. (Saint Matthieu 2, 13) De retour en Palestine, il s’installe avec Marie et Jésus à Nazareth, en Galilée. Il y exerce le métier de charpentier avec soin et habileté.

Il est une dernière fois cité dans les Évangiles lors du recouvrement de Jésus au Temple. (Saint Luc, 41-55) Lorsque Jésus disparaît pendant trois jours lors du pèlerinage à Jérusalem, il accompagne la Vierge Marie. Alors que celle-ci fait part de son désarroi, Saint Joseph garde le silence.

Tout au long de sa vie, il accepta pleinement la mission que Dieu lui confiait. Il se laissa conduire sans murmure, comme un enfant.

Confions les pères de famille au Seigneur afin qu’à l’image de Saint Joseph, ils servent le Seigneur avec courage et placent leurs familles au-dessus de toute autre considération. Sanctifions notre vie par l’humilité, la foi et l’amour de Dieu et du prochain.