Actualités

« Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu. »

FR - 08/04/2019

Peu de temps après mon arrivée en Égypte, mon chef de mission m’a confié un projet de donation dans un bidonville dans le sud du Caire. Je n’avais jamais encore été en contact direct avec la grande pauvreté, et bien que prévenue, la réalité surpassait ce que j’avais pu imaginer.

Lorsqu’on pénètre dans le bidonville, les premières images qui nous apparaissent sont des maisons, logements très étroits recouverts d’un toit de fortune, fabriqué à partir de tôles pour les plus riches ou de paille pour les autres. De gigantesques tas d’ordures sont amassés entre ces habitations. Au milieu des déchets, les enfants des chiffonniers jouent pour la plupart et commencent à trier les déchets pour les plus grands. Ils portent des vêtements usés, sont pieds nus et la saleté recouvre presque entièrement leur peau.

Au centre du village, véritable havre de paix pour les habitants, se situent l'église et l'hôpital. Celui-ci est encore très précaire et ne permet pas d'accueillir de manière décente les habitants. En effet, l'établissement ne contient que quelques salles de consultations dans lesquelles le mobilier est très sommaire et l'électricité aléatoire.

C’est au contact des habitants de ce bidonville que je me suis découverte pauvre ; pauvre de leur simplicité, pauvre de leur innocence, pauvre de leur générosité, pauvre de leur richesse de cœur. Les sourires, la joie, l’amour et la gratitude que nous ressentions dans une simple poignée de main, toutes ces petites choses qui les rendent bien plus riches que nous, et qui fait que l’on se sent si petit parmi eux.

« Donnez et il vous sera donné » nous dit le Christ ; c’est dans ce bidonville que j’ai mieux saisi cette parole et que ma mission humanitaire a pris un sens. Ils n’avaient en apparence rien à nous offrir et pourtant ils nous ont donné l’essentiel.

Vous aussi donnez, aidez les chiffonniers de ce bidonville ; car c’est en donnant que vous recevrez.

Claire Marie, volontaire en Égypte depuis quatre mois.