Actualités

Il y a deux ans : les Rameaux pourpres des coptes

FR - 10/04/2019
Ils ont payé le prix du sang et aujourd’hui, en vérité, ils sont « avec moi dans le Paradis » ( Saint Luc 23 :43).
 
En 2017, l’Église copte subissait une attaque meurtrière, le jour de l’ouverture de la Semaine Sainte.
Ce 9 avril 2017, les coptes fêtent les Rameaux, l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. A 10h00, tout bascule. Dans l’église Saint-Georges de Tanta, une bombe placée dans les premiers rangs de l’édifice tue vingt-huit personnes et blesse soixante-dix-huit fidèles.
 
Bancs ensanglantés, colonnes en miettes, de nombreux corps gisent sur le sol. « Il y avait des flammes et de la fumée partout et les blessures sont très graves », confie Viviane à Reuters.
 
A 13h45, le scénario se répète. Un kamikaze fait exploser sa ceinture dans l’église Saint-Marc d’Alexandrie. L’attentat fait dix-sept morts et quarante-et-un blessés.
 
Rapidement, les messages de soutien aux coptes envahissent la toile.
« Alors que les chrétiens du monde fêtent le Dimanche des Rameaux, nous ne pouvons que méditer le témoignage de ces Coptes martyrs. Que leur passion inspire nos prières et que la Résurrection qui vient avive notre engagement à leurs côtés, » Charles de Meyer, président de SOS Chrétiens d'Orient, 09/04/2017
 
N’oublions jamais ces martyrs de la Foi et prions pour les familles durement endeuillées.