Actualités

Notre-Dame, prions pour la reconstruction de la cathédrale de nos âmes.

FR - 16/04/2019

« Détruisez ce temple et en trois jours, je le relèverai. » (Saint Jean 2:19)

Cette parole du Christ ne m’a jamais autant frappée que lors des évènements de la veille. Le temple saint que représente Notre-Dame de Paris a été touché, et avec elle c’est notre cœur de chrétien qui a saigné. Mais malgré tout le désespoir ressenti, je n’ai jamais ressenti autant d’espérance qu’en ce lendemain de catastrophe. Espérance de voir le monde derrière la France, la France derrière les chrétiens, et les chrétiens unis entre eux dans la prière. En Égypte, nous avons reçu de nombreuses marques de soutien, témoignage de l’unité et du lien fort qui unissent les chrétiens d’Orient et d’Occident. La cathédrale ne sera certes pas reconstruite en trois jours ; mais en ce début de semaine Sainte, j’ai l’espoir que cette belle unité qui nous rassemble actuellement dans la prière et l’espérance, nous emmène tous ensemble dans la joie de Pâques.

Claire Marie, volontaire en Egypte depuis six mois.

***

Je ne suis pas française, je suis péruvienne. J’ai tout quitté pour aller servir les chrétiens en Égypte avec mes frères français. Hier, j’ai lu la douleur sur leurs visages pendant que la Cathédrale Notre-Dame, qu’ils considèrent comme le symbole du catholicisme dans leur pays, était en flamme. Pendant que nous récitions le chapelet, je me suis souvenue avoir ressenti en ce lieu, une rencontre personnelle avec la Sainte Vierge et m’être senti aimée comme jamais je ne l’avais été dans ma vie. A la fin, j’ai embrassé avec force mes chers français et je les ai accompagnés pour regarder les informations, parce que je ne voulais pas qu’ils souffrent seuls. Et comme l’ont fait mes frères de l’Amérique latine et ma famille au Pérou, je me suis unie dans la prière pour la France. Le feu peut détruire une Cathédrale si grande et belle, mais ne pourra jamais détruire le pouvoir de Dieu ni notre Église Catholique. Je sais que Notre-Dame renaîtra de ses cendres et donnera une lumière de foi plus intense que jamais dans son histoire parce que : le Christ règne et a vaincu le mal ! Le Cœur Immaculé de Marie triomphera ! La France n’est pas seule !

Maria, volontaire en Égypte depuis un an.

***

Au début je n’avais pas pris la mesure de l’évènement qui se déroulait sous mes yeux. Je pensais qu’un départ de feu dans un monument aussi important serait vite maîtrisé. Puis nous avons vu les prières des Parisiens à genoux, les flammes dévorant la toiture presque millénaire, la flèche s’effondrant avec les reliques de Sainte Geneviève et de Saint Denis dans un brasier ardent. Alors nous avons compris que ce qui se passait n’était pas un simple incident mais un véritable signe du ciel. Cette cathédrale, c’est la France de Saint Louis, c’est la recherche du Beau, c’est la prière d’un peuple gravée dans la roche. En un mot, cette église, c’est le symbole de la France chrétienne. J’ai senti, ce soir-là, que Dieu voulait clairement nous montrer, à travers le feu et les flammes, l’état de son Église. Tout ce spectacle, bien qu’il m’attriste, m’incite, plein d’espérance, à prier pour la reconstruction, en Orient et en Occident, de la cathédrale de nos âmes.

« Mon enfant, le règne de mon amour une fois libéré, je me servirai de ce pays pour étendre ce règne à tout l’univers » (NSJC au Bx Marcel Van)

Paul, volontaire en Égypte depuis huit mois.

soutenez les chrétiens d’orient en achetant leurs productions locales