Actualités

Bricolages de Pâques à la garderie des chiffonniers du Caire.

FR - 07/05/2019

En Égypte, les Églises orthodoxes et catholiques fêtent Pâques une semaine après les Catholiques occidentaux. En vue de la Pâques Copte, les volontaires ont organisé une matinée bricolage à la garderie Sainte-Philomène, dans le quartier des chiffonniers d’Ezbet el Nakhl. Celle-ci est située en face du centre de tri des déchets et des enclos pour les cochons. Ce n’est donc pas l’endroit le plus propre ni le plus calme du quartier ! La plupart des enfants sont des enfants de chiffonniers qui sont contents de changer d’environnement pour jouer dans une garderie relativement propre plutôt que dehors avec les mouches, les bêtes et les déchets, tout cela dans une odeur nauséabonde!

Pour cette activité manuelle, les volontaires ont aussi mis la main à la pâte. Ce sont les bras chargés de cartes cartonnées et de dessins de Jésus ressuscité à colorier qu’ils arrivent dans une salle bruyante mais vivante où grouillent des petites mains à la recherche de crayons. Comme pour tous les ateliers coloriage, les petites disputes pour obtenir le crayon rouge ou bleu « parce que c’est celui-là que je veux, non pas le vert ! » sont au programme. Ces dessins artistiques aux couleurs de l’arc-en-ciel sont ensuite collés au dos des cartons sur lesquels les volontaires ont écrit en français et en arabe « Joyeuse Pâques ». Il ne reste plus qu’à les décorer.

sos chretiens orient egypte ezbet chiffonniersIl y en a pour tous les goûts : des cœurs, des papillons, des bonhommes, des feuilles ; de toutes les couleurs : des pailletés, des brillants, et certains même en relief. L’activité est presque terminée. Les chefs-d’œuvre sont signés, il ne reste plus qu’à les prendre en photo pour les immortaliser, avant de les offrir aux parents à la maison ou bien, qui sait ?, le garder !

« Cette activité qui sortait un peu de l’ordinaire a resserré les liens déjà très forts entre les animatrices, les enfants mais surtout nous, volontaires d’Ezbet El Nakhl, » explique Jean-Charbel, volontaire depuis un mois en Égypte.

« Nous étions heureux de pouvoir donner un peu de joie à ces enfants en passant du temps avec eux, en créant ensemble quelque chose de beau fait de leurs propres mains. Ce n'est pas tous les jours qu’ils peuvent fabriquer quelque chose, encore moins bricoler », confie Aliénor, volontaire depuis quatre mois.

La semaine prochaine nous reviendrons, comme toutes les semaines, mais cette fois avec une autre surprise : des chocolats de Pâques ! Bien que la tradition du chocolat ne soit pas encore arrivée en Égypte, nous leur apporterons un peu de notre culture et de baume au cœur avec cette friandise qui réjouit toujours les cœurs des petits… comme des grands !

Si nous pouvons faire tout cela c’est, avant tout, grâce à vous ! Merci de nous permettre de vivre tous ces moments magiques et inoubliables, grâce à vos dons !