Actualités

Le Liban a perdu un berger.

FR - 13/05/2019

Sa Béatitude le cardinal Nasrallah Boutros Sfeir, patriarche émérite de l’église maronite, soixante-seizième patriarche d’Antioche et de tout l’Orient n’est plus.

Les équipes de SOS Chrétiens d’Orient s’associent à la douleur des Maronites, des Libanais et prient pour celui qui les a accompagnés, conduits durant des années extrêmement âpres pour le Liban et les chrétiens du pays.

Lorsque Nasrallah Boutros Sfeir commence à siéger à Bkerke en 1986, le Liban, les maronites sont déchirés par les querelles, les combats. Tout laisse penser que Nasrallah Sfeir sera le patriarche de la guerre civile… Cet homme de Dieu démontre sa force, son courage, sa détermination. Plusieurs fois il s’oppose publiquement aux présences d’armées d’occupation sur le sol libanais. Le « patriarche de la résistance » devient ensuite le patriarche de la paix, œuvrant notamment pour la réconciliation entre druzes et chrétiens.

Nous prions pour le repos de l’âme du cardinal Nasrallah Sfeir, le Liban a perdu un berger.