Actualités

Notre fête de la Pentecôte dans les montagnes d'Ain Trez.

FR - 11/06/2019

« Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu ». ( Acte des Apôtres 2:1). Ainsi, quel autre jour, hormis les plus saints, nécessiterait autant de fraternité qu’en ce dimanche de Pentecôte ? En ce jour sacré, où tous les chrétiens du monde commémorent ensemble la descente du Saint-Esprit sur les apôtres, les volontaires de la mission libanaise décident de rejoindre leurs vieux amis, au monastère Saint-Jean du Désert, afin d’y célébrer ce moment solennel. Il est 10h du matin, et nous voici à Ain Trez..

liban sos chretiens orient pentecoteAprès un accueil chaleureux et une fois les nouveaux volontaires présentés à nos amis moines, le père Pierre et le frère Silouane, nous sommes conviés dans la cour extérieure. Nous sommes trop nombreux pour tenir dans la petite église du monastère. Nos hôtes l’ont bien compris et même anticipés. Un tel cadre, en totale communion avec la nature, ne saurait-il être plus adapté ? Sous les chants mélodieux des oiseaux, mais aussi des caquètements venus de la basse-cour, nos moines entament cette messe si particulière.

Après quasiment deux heures de cérémonie, nous passont à table. Le repas est rythmé par la présentation des cinq nouveaux arrivants, qui tous, partagent la volonté de laisser une trace indélébile de leur passage au Liban, notamment auprès des populations locales et des chrétiens en difficulté. Ainsi, après un copieux repas, nous nous préparons à entamer notre pèlerinage. Nos guides nous conseillent de le débuter de la colline du village voisin pour ensuite revenir au monastère, afin d’assister aux vêpres.

pentecote sos chretiens orient libanNous n'avons pas marché plus de dix minutes que déjà, nous croisons une église en cours de construction. Dans un silence religieux, nous constatons que les travaux ont été abandonnés. Quelle triste ironie, en ce saint jour de la Pentecôte. Après un instant de recueillement, nous reprenons la route. Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons près du chêne millénaire d’Ain Trez. Pour les nouveaux volontaires, il s’agit d’une impressionnante découverte, et pour les plus anciens, une vision dont on ne peut décidément s’accoutumer. La fin de notre pèlerinage est accompagnée de divers chants religieux entonnés par les voix des volontaires. A mesure que nous approchons de notre destination, nous entendons l’appel du clocher, annonçant, enfin, le début des vêpres solennelles.

Viens vivre des expériences incroyables et des aventures inoubliables, rejoins les volontaires en mission.