Actualités

Bana Sor reprend des couleurs!

FR - 18/06/2019

Cela fait maintenant trois mois que les volontaires se sont installés dans le petit village chrétien de Bana Sor, situé dans les montagnes du kurdistan irakien. Les projets ont avancé à grands pas et certains sont déjà terminés.

La rue principale est méconnaissable. Les petites boutiques se sont parées des couleurs vives. Le café, le salon de coiffure et l’épicerie sont métamorphosés. Plus lumineuses et colorées, les façades sont une ode à la joie. La fraîcheur dégagée par le bleu des murs de l’épicerie contraste avec le dynamisme inspiré par la teinte beige du café. L’orange chaleureux du salon donne envie d'y entrer pour se faire une nouvelle coupe de cheveux. En guise de remerciement, le propriétaire a inscrit le mot « Coiffeur » en français sur sa devanture. Tout concoure à l’embellissement de ces rues, animées par les rires des enfants et les conversations enflammées des adultes jouant aux cartes.

Pour l’école maternelle, le travail est tout autre. Les murs sont trop fissurés. Il faut dégager la couche supérieure pour atteindre le béton avant d’y poser des agrafes en métal. Puis il faut refaire du plâtre, travail moins facile, une fois trop liquide, une fois trop poudreux. Avec une météo qui atteint les 40° celsius, le plâtre sèche très rapidement. Le chantier se conclut dans la bonne humeur par un atelier peinture des salles de classes, qui sont maintenant comme neuves pour la rentrée prochaine. Les élèves sont en vacances, mais notre présence dans l'école leur permet de venir y jouer et d'improviser, avec les volontaires, un cours de français de cinq minutes pendant leur pause.

Le village a adopté les volontaires. Une journée ne se passe sans que les enfants les réclament pour jouer au football et rares sont les jours où ils ne sont invités à déjeuner dans les familles irakiennes. Le soir en rentrant de chantier, ils rencontrent un grand nombre d'habitants sur le pas de leur porte ou sortis profiter de l'air un peu moins lourd de la soirée. Les salutations sont toujours très souriantes et chaleureuses. A la fin de la semaine, ils les retrouvent à la messe dominicale et confient leur avenir au Seigneur.

Vous aussi, en faisant un don, vous soutenez les chrétiens d'Orient.