Actualités

Le sauvetage difficile du cimetière arménien du Caire.

FR - 28/06/2019

Le cimetière arménien du quartier du vieux Caire tombe en ruines. Un lieu à l’abandon, le sol jonché de déchets, des tombes vandalisées, une nature qui reprend ses droits : un cimetière qui n’en est plus un, un lieu de recueillement en ruines.

Depuis environ dix mois, suite à la demande de Monseigneur Koussa, évêque des Arméniens catholiques, les volontaires se sont fixés l’objectif de le réhabiliter.

Claire, volontaire depuis neuf mois, a assisté à l'intégralité de ce sauvetage. Elle nous le raconte.

sos chretiens orient cimetiere armenien egypte volontaire« Le chantier était dans ses balbutiements à mon arrivée. Le spectacle offert par ce lieu de sépulture enseveli sous les déchets était accablant. Les sépultures étaient détruites, les pierres tombales brisées. On voyait même les ossements !

Les trois premiers mois, nous sommes passés au cimetière plusieurs fois par semaine pour entasser les déchets et les branches que nous enlevions. Les chiffonniers du Caire venaient ensuite les ramasser et les emmenaient pour qu’ils soient triés. La chaleur rendait cette activité énergivore et nous incitait à nous reposer régulièrement pour éviter les insolations.

Ce lieu silencieux était propice à la réflexion et à la méditation ; ce qui dénotait particulièrement avec l’ambiance joyeuse et entrainante qui animait les principales activités que nous menions quotidiennement au Caire, auprès personnes âgées, des enfants et des handicapés. » Claire.

sos chretiens orient cimetiere armenien egypteAprès avoir enlevé tous les déchets, les volontaires ont entrepris la coupe et la taille de la végétation, avant de procéder à la réparation des tombes endommagées. Il a été nécessaire d’acheter des cercueils pour y abriter les ossements exposés à ciel ouvert.

Aujourd'hui, et après des mois de dur labeur, grâce à votre soutien, les volontaires ont redonné à ce cimetière un nouveau visage. Le spectacle désolant qui leur avait été donné de voir lors de leur première visite peut désormais être oublié.

Bien qu'il reste encore du travail et que l'entretien d'un tel lieu nécessite un effort régulier, les volontaires peuvent être fier du travail qu'ils ont réalisé.

Ce projet est loin d’être terminé et les fonds manquent toujours pour poursuivre le chantier. Redonner une sépulture aux morts, faites un don.

sos chretiens orient egypte cimetiere armenien