Nos actions en Liban

Tout commence le 20 juillet 2014 avec la mission « l’Orient avec Saint Charbel ». Afin d’inscrire son œuvre dans la charité chrétienne, l’association place ses missions sous la protection de Saint Charbel, ermite libanais, saint patron du Liban. Sept Français et un Irakien décollent pour le pays des Cèdres.

 

Cette opération temporaire se transforme rapidement en mission permanente au vu des besoins pressants qui se font sentir dans les villages aux frontières de la Syrie mais aussi dans les grandes villes de Beyrouth et Tripoli.

 

La pression exercée sur le Liban par les vagues de migrations successives déstabilise le pays : hausse du chômage, augmentation du prix des loyers, baisse des salaires, exode rural, fuite des jeunes vers l’étranger. Aux quatre millions de Libanais s’ajoutent désormais plus de deux millions de réfugiés palestiniens, syriens et irakiens. Cette arrivée massive pose d’énormes problèmes économiques, d’autant que le lourd passé du Liban avec ses pays voisins est encore vif et les tensions historiques bien réelles.

 

C’est dans ce contexte unique que SOS Chrétiens d’Orient décide de s’implanter de façon permanente au Liban. Depuis, de Beyrouth, la mission rayonne désormais sur l’ensemble du territoire avec des ancrages profonds dans les provinces et villes libanaises.

 

Pour répondre au mieux aux besoins des populations chrétiennes, les volontaires présents sur place, aidés par des étudiants ou jeunes professionnels libanais, mènent quotidiennement des actions variées. Une grande partie de l’activité des volontaires à Beyrouth et à Tripoli est consacrée à des donations aux familles pauvres libanaises ou réfugiées.

 

Les volontaires se mettent également de façon quotidienne au service « des plus petits ou des plus vulnérables » : enfants, personnes âgées ou personnes porteuses d’un handicap en prodiguant des cours de français, du soutien scolaire, des activités ludiques et culturelles, en servant un repas ou simplement en échangeant un moment ou en priant.

Ces activités sur le long terme favorisent la création et le maintien d’un lien entre les volontaires et les orientaux. Celui-ci s'entretient par la participation active de tous aux anniversaires, repas, activités ponctuelles diverses mais aussi et surtout aux fêtes religieuses et aux offices.

 

En quatre années de présence des volontaires sur le sol libanais, SOS Chrétiens d’Orient a réussi et continue d’accomplir cet objectif notamment avec les personnes âgées aux Restaurants du Cœur, avec les enfants libanais et réfugiés chez les sœurs de la Charité ou à l’école Notre-Dame-des-Anges et avec les blessés de guerre de l’hôpital de Beit Chebab.

 

A partir de décembre 2016, avec l’aide de l’association libanaise Al Nawraj, SOS Chrétiens d’Orient mène des dizaines de projets comme l’irrigation des terres arables à Jabboulé ou l’aide à l’achat de tracteurs et matériels agricoles pour une coopérative agricole à Beit Lahia. L’action s’adresse en priorité aux populations libanaises les plus pauvres, aux chrétiens vivant dans les zones périphériques et isolées comme la plaine de la Bekaa et le Akkar ou encore dans le sud-Liban.

 

Depuis le début de l’année 2018, une antenne permanente a été ouverte à Tripoli. Dans ces quartiers témoins de violents affrontements en 2008, entre les sunnites et les alaouites, les volontaires œuvrent auprès des plus pauvres.

Cliquez sur les points de la carte pour voir la description de nos différentes missions menées en Liban

En chiffres

14 Volontaires sur place

5 Projets en cours

185 Projets réalisés

4 Lieux de missions

Les projets en cours

<

18/06/18

Luttons contre la faim

Au Liban, la misère ne frappe pas que les communautés rurales isolées mais étend son ombre jusqu'au cœur de la capitale. Dans les quartiers populaires comme celui de Bourj Hammoud les ordures s'entassent, la pollution est suffocante, les immeubles insalubres côtoient les friches industrielles.

Traditionnellement occupé par la communauté arménienne qui en pavoise les rues de ses couleurs rouge, bleu et orange, ce quartier a accueilli plus récemment nombre de chrétiens fuyant leur pays en guerre. C'est là que les volontaires de SOS Chrétiens d’Orient rendent visite aux familles démunies, pour tenter de répondre à leurs besoins immédiats, mais aussi écouter leur témoignage, partager des moments de convivialité, et leur apporter le soutien des familles françaises.

objectif : 3500 €

5%

14/02/18

Urgence familles Tripoli

Dans la cité pleine de vie de Tripoli, les murs sont criblés de balles. Les photos des martyrs accrochés aux balcons témoignent d’un passif douloureux. La pauvreté est flagrante. Les chrétiens ont souffert de la guerre, entre les communautés Sunnites et Alaouites. Il y a 45 ans, les chrétiens représentaient 75% de la population tripolitaine. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 25%.

 

objectif : 7000 €

0%
>