HOMS, FAIRE DISPARAîTRE L'ODEUR DE LA MORT

Occupée durant plusieurs années par des groupes islamistes, Homs tente de renaître de ses cendres. La quatrième ville de Syrie a été totalement libérée en mai 2017. Mais le spectacle reste désolant : les trois quarts de la ville ont été rayés de la carte et beaucoup de chrétiens ont peur de revenir…

Benjamin Blanchard, directeur général de SOS Chrétiens d'Orient

Si, en France, vous souffrez du froid, vous pouvez imaginer le calvaire des pauvres chrétiens privés d’abris dans l’hiver humide de la Syrie. Avec un thermomètre proche de zéro aux heures les plus froides, avoir un toit où s’abriter et un poêle pour se réchauffer est une nécessité vitale. Notre but est de lancer le plus rapidement possible les premiers travaux. Afin d’assurer aux familles chrétiennes de passer un hiver à l’abri des températures rigoureuses de cette saison.

La première maison que nous avons visitée, là-bas, fut celle d’Elias qui, ayant tout perdu, attendait nos volontaires, assis sur sa table, avec une tasse de café pour chacun d’eux… la légendaire hospitalité des Syriens ! Elias est nain. Il n’a plus de travail depuis la guerre. Les roquettes et les vols à répétition ne lui ont laissé qu’un meuble et quelques ustensiles de cuisine. Nos volontaires lui ont installé une nouvelle porte, réparé ses fenêtres et surtout réinstallé le courant électrique pour qu’il puisse affronter l’hiver qui commence.

Laissez-moi aussi vous parler de Madame Zakieh ! Cette dame âgée vit dans le sous-sol d’un immeuble détruit. De son appartement, il ne reste qu’une porte d’entrée. Le reste a été ravagé par un incendie. Après avoir fait la plomberie, nos volontaires attendent de nouveaux dons pour lui installer des portes et fenêtres, puis rénover les surfaces de son appartement.

Depuis 2014, nous travaillons à Homs. En 2016, nous avons installé une antenne permanente dans les quartiers libérés par l’Armée arabe syrienne. Depuis, nos volontaires apportent leur aide au quotidien. Cours de Français, distributions de vivres et de matériel, travaux… les appels à l’aide ne manquent pas ! Hélas, nous manquons cruellement de moyens pour faire face aux plus importantes demandes.

Dans les faubourgs du quartier historiquement chrétien de El Hammidiyeh, vingt-cinq familles nous demandent de reconstruire leur maison ! Sans compter tous ceux qui ont besoin d’une aide quotidienne. La tâche est immense, mais elle en vaut la peine : les chrétiens commencent à revenir chez eux ! En 2019, pour ces vingt-cinq logements dont nous voulons nous occuper en priorité, nous avons besoin de 125.000 €, à raison d’un montant moyen de 5.000 € par habitation.

Dans ce projet, nous avons terriblement besoin de vous. Nous comptons sur vos prières, mais aussi sur votre don. Votre soutien, même modeste, contribue activement à aider les chrétiens de Syrie.

Pour 50 euros, vous pouvez par exemple offrir un poêle à mazout à une famille démunie et lui permettre de ne pas souffrir du froid.

Pour 95 euros, vous financez l’achat et la pose d’une fenêtre…

Objectif : 5000 €
14%

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Le volontariat est un engagement d’une durée définie. Le volontaire s’engage dans une mission au service des autres. Pour être volontaire chez SOS Chrétiens d'Orient il faut :

- avoir plus de 18 ans

- partir minimum 1 mois

- être en bonne forme physique

- avoir l'accord parental pour un éventuel départ

"Je vous demande d’être révolutionnaires. Ayez le courage d’aller à contre-courant. Et ayez aussi le courage d’être heureux ! "

Pape François,

28 juillet, discours aux volontaires des JMJ, Rio de Janeiro.