REDONNEZ AUX CHRéTIENS D’ALEP LEUR « NOTRE-DAME. »

Jusqu’en décembre 2016, la cité d’Alep était coupée en deux : la partie ouest sous le contrôle du gouvernement syrien et la partie est, sous la coupe des terroristes. Durant cinquante-trois mois de combats acharnés, la ligne de front a traversé les quartiers chrétiens.

Des tirs d’obus ont détruit la voûte et le plafond de la cathédrale Notre-Dame-de-Pitié, le cœur du culte arménien catholique à Alep.

La cathédrale, formée de la réunion de deux maisons anciennes, parmi les plus vieux bâti­ments du centre d’Alep, était plus qu’un simple lieu d’oraison pour les fidèles.

Monseigneur Boutros Marayati, archevêque arménien catholique d’Alep.

Aidez-nous à rester à Alep. Nous voulons continuer à vivre. Et on ne peut pas continuer sans le soutien moral, spirituel et maté­riel de tous les amis du monde entier. Et surtout un appel à nos amis Français, parce que notre culture est une culture française. Nous croyons en la France qui a toujours aidé les chrétiens d’Orient à rester.

Avec la fin du siège, Monseigneur Boutros Marayati, archevêque arménien catholique d’Alep, avait donné la priorité à l’éducation des enfants et fait appel à SOS Chrétiens d’Orient pour contribuer à la reconstruction de l’école Al-Imane, accolée à Notre-Dame-de-Pitié. L’établissement a rouvert ses portes il y a plus d’un an et compte plus de 450 élèves.

Nous devons à présent aider les catholiques aleppins à réparer les lieux de culte endommagés ou partiellement détruits. « La guerre qui a ravagé leur ville en a laissé beaucoup totalement démunis. », nous dit Monseigneur Marayati.

Le montant des travaux de rénovation de la cathédrale est de 180 000 €. Cela semble considé­rable, mais il s’agit seulement du dix millième des dons récoltés pour Notre-Dame de Paris !

Hélas, les médias ne s’intéressent plus à la Syrie et, lorsqu’ils le font, ce n’est certainement pas pour nous parler du sort des chrétiens ou de la destruction des cathédrales...

Les chrétiens d’Alep sont pour la plupart très pauvres et la guerre qui a ravagé leur ville les a laissés totalement démunis. Aujourd’hui, même si le conflit n’est plus médiatisé, nous ne pouvons pas relâcher nos efforts.

Pour reconstruire Notre-Dame-de-Pitié et permettre à nouveau qu’y soit dite la messe, nous avons absolument besoin de votre participation.

Sans vous, nous ne pourrons pas aider les Aleppins à retrouver « leur » Notre-Dame.

C’est maintenant qu’ils ont besoin de nous pour reconstruire leur vie et continuer à faire vivre le christianisme en Syrie !

En l’absence d’aide publique ou de grands mécènes, vous seul pouvez les aider. Chaque euro est une pierre ajoutée à l’édifice. Chaque euro permet de redonner de la dignité à un chrétien de Syrie et lui permet d’être une pierre vivante dans le berceau du christianisme.

Monseigneur Marayati et les chrétiens d’Alep comptent sur nous.

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Tu es majeur ? Le sort des chrétiens d'Orient t'inquiète ? Tu souhaites t'engager auprès des plus démunis qui souffrent de la guerre, de la pauvreté et des persécutions ?

Alors n'hésite plus et engage-toi dès maintenant avec SOS Chrétiens d'Orient pour aller effectuer une mission au Proche-Orient !

Pour cela envoi un mail à volontaires@soschretiensdorient.fr et nous prendrons très vite contact avec toi.

 _________

"Regarder l'autre, l'écouter, lui sourire, s'intéresser à lui, d'après moi, c'est le commencement de l'être humain."

Sœur Emmanuelle,